Soigner le rhume naturellement avec les huiles essentielles et le questionnement

Choisir la Nature ou les médicaments ?

Voilà une maladie bien courante à l’automne et lors des changements de saisons. Bien que bénigne elle n’en est pas moins désagréable. Qui n’a jamais ressenti ces picotements/éternuements/fièvre/toux et autres désagréments causés par un rhume ?

Je voudrai vous partager aujourd’hui comment j’ai soigné un rhume en automne à l’aide des huiles essentielles et d’un jeu de questionnement. Si vous souhaitez vous tourner vers des remèdes naturels plutôt que des médicaments, il pourra peut-être vous intéresser.

Dans un premier temps, face au premiers symptômes se trouve le temps d’un choix crucial (humour):

Pour soigner mon rhume, est-ce que je choisis un remède naturel ou alors des médicaments ?

C’est de ce choix que découlera mon engagement à n’utiliser que des remèdes naturels dans ce parcours de guérison. Me voilà donc engagée dans une démarche saine au cours de laquelle je souhaite apprendre à me connaitre et faire confiance à la Nature et à mes forces d’auto-régénération.

Dans ce choix de soigner un rhume naturellement, j’ai expérimenté un mélange d’huiles essentielles dont certaines sont recommandée dans le livre de Danièle Festy « Ma bible des huiles essentielles » aux éditions Leduc. Mon choix s’est porté sur les huiles essentielles d’ Eucalyptus Radiata (ou radié), de Menthe poivrée et de Ravintsara, à raison d’une goutte de chacune de ces huiles trois fois par jour dans une cuillère de miel bio. J’ai soutenu le traitement par 2 prises de vitamine C par jour, et trois jours de repos au chaud car dans mon cas les symptômes avaient déjà beaucoup avancés au moment de commencer le traitement.

 

Exemples de producteurs d’huiles essentielles bio :

http://www.herbes-et-traditions.fr

https://fr.florame.com

  

 

Quel fut le résultat ? 

Les symptômes (nez bouché, fièvre, courbatures) ont commencé à baisser au bout du troisième jour et dès le quatrième jour la forme revenait nettement mieux.

N’étant pas tombée malade depuis deux ans et m’intéressant aux médecines douces et aux forces d’auto-guérison, je me suis donc questionnée pour me demander « pourquoi je suis  tombée malade ? »

Le questionnement est selon moi une clé en or pour saisir la racine d’un problème et une fois la compréhension faite éviter de le revivre !

Je me suis donc amusée à faire un jeu/bilan de questionnement en m’inspirant de la sagesse des quatre éléments qui se trouve dans le livre « Natura ou les secrets du livre de la Nature » écrit par Pierre Lassalle aux éditions Terre de Lumière.

Dans quel état était mon hygiène de vie au moment de la maladie ?

Comment se passait ma nutrition dans tous ces aspects ? (élément Terre)

Dans quel état était ma respiration & relations ? (éléments Air)

Comment se passait ma vie intérieure/méditation et pensée à cette période ? (élément Eau)

Comment se portait ma volonté, capacité d’action ? (élément Feu)

L’ensemble de ces questions m’a permis de comprendre mon état de fatigue du moment, de vivre ces quelques jours de maladie comme une occasion de me régénérer , de conscientiser davantage d’éléments sur mon fonctionnement et de respecter davantage la nature en moi.

Si certains éléments de cet article vous intéressent, je vous recommande la lecture et l’expérimentation des exercices proposés dans le livre « Natura ou Les secrets du livre de la Nature » aux éditions Terre de Lumière.

Les questions que je me suis posé sont une interprétation/création libre de ma part. Si vous lisez le livre, vous serez surement inspirés pour expérimenter et/ou créer vous mêmes certains autres exercices. Il en est de même avec la prise d’huile essentielles et de tout autre remède.

 

Dans mon cas, les huiles essentielles et le questionnement m’ont permis de mettre KO le rhume !

 

Belles expériences 🙂

 

Avec amour de la Nature,

Marine Lacaton

Consultations Holistiques Créatives

www.marinelacaton.com